Des livres pour leur parler de… la naissance.

C’est un message, puis un autre qui m’ont décidée à aborder ce thème qui revient très souvent aussi dans mon quotidien de libraire : avec quels livres aborder la naissance avec ses enfants.

Je vous ai concocté une sélection parmi des classiques et des nouveautés qui ont tous un petit quelque chose qui les rend unique et qui, je l’espère, pourront accompagner le futur grand-frère ou la grande-sœur durant les neufs tout petits mois d’attente.

photo 3(12)-001

Parmi les titres anciens, j’ai choisi de retenir deux de mes livres chouchous sur le sujet. Le fameux Bébé de Manushkin à l’Ecole des loisirs.

L’histoire d’un bébé qui tarde à arriver, se fait attendre et finira par pointer le bout de son nez, alléché par ce qui se trame à l’extérieur… C’est rétro à souhait, illustré en noir et blanc et fourmillant de détails délicats.

photo 4(4)-001.JPG

Impossible de ne pas mentionner Et dedans il y a de J. Ashbé qui reste le plus adapté pour parler de la grossesse avec les tout-petits. Composé de rabats dans l’idée d’un livre à devinettes, on observe le bébé grandir au fil des mois dans le ventre de maman.

La suite, Et après il y aura , aborde sur le même modèle le quotidien de la famille une fois le bébé arrivé.

Deux titres arrivés plus récemment dans les librairies me plaisent beaucoup.

photo 3(11)-001.JPG

Le très bel album « Qu’est-ce qu’il y a dans ton ventre » paru aux toutes jeunes éditions du Diplodocus est superbe.

Les illustrations, très graphiques, laissent la part belle à l’imagination et les textes sont d’une délicatesse remarquable.

photo 4(5)-001

Et je ne peux pas finir cette sélection sans y mentionner le très joli album d’Astrid Desbordes et Pauline Martin. Nous y retrouvons la famille découverte dans Mon amour et nous assistons, cette fois du point de vue du petit garçon, à la découverte de la vie de grand frère. Cet album touche juste, tout pile en plein cœur. C’est beau, simple et touchant.

Les livres chouchoux de la Mini #passion livre CD

La seule chose que la Mini voulait trouver au pied du sapin (en dehors de tout ce qui touche de près ou de loin à la Reine de Neige, on est d’accord) c’est un lecteur de CD pour écouter de la musique dans sa chambre.

Pour le choix du lecteur, nous avons joué la carte de la sobriété et de la robustesse et pour le choix des CD, je m’en suis donnée à cœur joie en lui faisant découvrir tout le rayon de la librairie.

Voici la liste de ses préférés:

livres cd1

Léonard a une sensibilité de gauche, V. Delerm, Actes Sud junior

Je vous en avais parlé lors de sa parution ici, et la Mini l’écoute en boucle depuis qu’elle l’a découvert. Le rythme enjoué des chansons de Delerm, l’ambiance des conversations entre Grand-Pierre et Léonard et l’humour opèrent à plein régime sur ma poulette.

Pittocha et la tisane de couleurs, Les ogres de Barback

Gros coup de cœur pour le morceau « Le président à la casserole« . C’est drôle, très rythmé, on peut danser et les textes sont rigolos à fredonner (et militants, ce qui ravit ses parents).

livres cd2

La poulette et les trois maisonnettes, F Morel, Syros

Pas de chansons dans celui-ci mais une histoire contée avec talent. La petite poulette se fait malmener par ses compagnons, mais plus maline, plus travailleuse et surtout plus chanceuse, elle va donner une bonne leçon au loup.

La flûte enchantée, Mozart, Didier jeunesse.

Une histoire de princesse, avec de vrais méchants, dont une reine cruelle, et un prince courageux qui va devoir affronter de nombreuses épreuves pour venir en aide à sa belle. La musique de Mozart est un enchantement et ravit miss R. pourtant peu habituée à écouter de la musique classique.

Elle se débrouille toute seule pour mettre et changer ses CD, adore cette part d’autonomie et prend beaucoup de plaisir à s’installer sous son tipi pour écouter ses livres préférés.

Et chez vous, des adeptes des histoires racontées et chantées ?

I ♥ mon libraire ! #3

I ♥ mon libraire!... #3

Pour la troisième année consécutive avec les copines blogueuses et libraires on a décidé de se faire du bien et de célébrer ce lien qui unit le lecteur et son libraire.

Oui, la librairie indépendante c’est cool !

On y fait des découvertes inattendues, il y a du beau, il y a du wahou, il y a du outch !

Chez ton libraire, tu paies ton livre au même prix que n’importe où ailleurs mais en plus, tu profites de son accueil et de ses conseils.

Ton libraire, il paie ses impôts en France (il est trop cool), il a une boutique dans le centre de ta ville, il organise des rencontres avec des auteurs, il invite les bébés pour leur lire des histoires, il est super fort en portage et en déballage de cartons et je suis sûre qu’il raconte hyper bien les histoires.

La chance !

Alors, si toi aussi tu l’aimes ton libraire, que tu penses que c’est important qu’il reste présent dans ta ville, en vrai, pas au bout de ton clavier. C’est le moment de lui montrer tout ton amour et de partager ce sublime visuel de Wood Campers !

I ♥ mon libraire!... #3

©woodcampers

Parce que chez lui, c’est pas plus cher,

J’achète mes livres chez mon libraire !

♥♥♥

Et je veux bien que tu me laisses un lien vers ton partage que je puisse venir te lire :)

Tout ce que j’ai repéré sont en lien sur la page facebook du blog ici !

C’est pour quel âge ?

C'est pour quel âge ?

Cette question je l’entends plusieurs fois pas jour et je la lis aussi, souvent, en petit commentaire lorsque je parle d’un livre ici ou sur instagram. C’est LA question usuelle lorsque l’on parle de livre jeunesse et pourtant, dans le fond, c’est la question qui en dit le moins sur la possible rencontre entre un enfant et un livre.

Pensez donc, je suis bien d’accord avec ceux d’entre vous qui se disent « t’es bien gentille, mais c’est quand même plus pratique d’avoir au moins une idée« . Oui, c’est vrai, c’est plus pratique en effet, mais l’âge n’est pourtant qu’un indice tout petit qui, pris seul, ne fait pas sens du tout et au contraire peut rapidement devenir trompeur.

Avant d’avoir moi-même un petit cobaye vivant à la maison sur qui pratiquer mes petites expériences et observations, j’étais un peu moins catégorique et indiquer souvent une sorte de tranche d’âge, assez vague mais quand même. Puis, lorsque à même pas 18 mois, la mini s’est prise de passion pour Chien bleu et Le géant de Zéralda j’ai été très étonnée. Dis donc, je ne les conseillais jamais avant 4 ou 5 ans ces albums et voilà, que nous devons les lire et les relire intégralement plusieurs fois par jour à une petite fille qui ne parle même pas encore très bien ?

A l’inverse, des enfants adorent lire et manipuler des imagiers ou des livres animés bien au-delà de leurs trois ans.

Et il y a plein de tout jeune lecteur ou presque lecteurs, soit entre 5 et 8 ans, qui aiment s’entendre lire des romans auxquels leur niveau de lecture devraient les faire renoncer. On a à la librairie un féru de mythologie qui se fait lire des textes très complexes par ses parents tous les soirs. Plutôt destinés aux collégiens, l’Odyssée et l’Illiade font pourtant le job à plein pour ce gamin en CE1.

En fait ce que je voudrais dire à ceux qui aimeraient pouvoir choisir un livre selon l’âge, c’est que ça n’est pas comme une pointure de chaussure et que, si quelqu’un vous conseille un livre en vous disant « celui-ci il est parfait pour votre enfant de 6 ans« , fuyez (dîtes merci et au revoir quand même, hein) !

Chaque enfant, chaque lecteur est unique. Tentez, tâtonnez, partez de ce qui touche l’enfant à qui le livre est destiné ou mieux encore, emmenez-le chez votre libraire ou en bibliothèque.

Donnez lui la chance de pouvoir flâner dans les rayons, au milieu des piles de livres. Son choix vous étonnera peut-être, il différera sans doute de ce à quoi vous aviez pensé mais il y a de fortes chances pour qu’il trouve son bonheur quand cette visite lui sera devenue familière.

C'est pour quel âge ?

Le prix du livre est le même partout !

Votre libraire fait des choix, vous accueille et vous conseille.

Ne vous en privez pas ;)