Une escapade à Porquerolles

Les exigences étaient simples pour ce weekend improvisé : la douceur de vivre et la simplicité. Porquerolles s’est imposée bien rapidement lorsque le soleil a promis qu’il serait de la partie.

IMG_1973

Image.png

IMG_1978(1)

IMG_1907

 

IMG_1976

IMG_1974

Nous avons rejoint l’île depuis l’embarcadère de la Tour Fondue, tout au bout de la presqu’île de Giens. La traversée en bateau ne dure qu’une petite demie-heure et des parkings sont aménagés pour y laisser la voiture. Début avril, la fréquentation est encore raisonnable, la saison commence à peine et l’île se réveille tout juste.

Nous avons logé dans la jolie Villa Sainte Anne, un hôtel simple mais confortable. Situé sur la place principale du village, nous avons dormi tout près de l’église, réveillés par le chant des oiseaux et celui du clocher.

Sur l’île, le bonheur, c’est de pouvoir rejoindre les jolies plages en quelques coups de pédales, de flâner, rêvasser, s’offrir une glace, et regarder le temps passer dans les tons de bleu du ciel et de la mer.

J’ai adoré sentir l’odeur des eucalyptus, le sable sous mes pieds, la beauté de la plage d’argent qui m’a rappelé ces journées de baignade à Palombaggia. J’ai savouré le coucher de soleil en sirotant un délicieux spritz infusé au romarin à la terrasse de l’Escale, les lunettes visées sur le nez et le chapeau de paille en paravent. J’ai aimé descendre les marches de bois vers la plage notre dame, la plus belle de l’île selon l’avis général, m’allonger sur le sable blanc et regarder les mouettes danser.

Nous sommes reparti par le tout dernier bateau, en trainant des pieds parce que l’envie de rester encore un peu était trop forte. Nous sommes reparti en nous faisant une promesse, celle de revenir en septembre quand l’eau serait encore tiède, le sable chaud et notre peau un peu plus dorée.

Image(1)

Publicités

Février à Lisbonne

img_0948

Hôtel Memmo Alfama

img_1004

img_1024

img_0997

img_1022

Il y a eu cette envie pressante de prendre le large, les billets réservés sur un coup de tête et le coup de cœur pour cet hôtel de dingue perché sur les hauteurs de l’Alfama.

Il y avait eu cette vidéo de madame la malle qui m’avait fait rêver l’été dernier et un temps trop limité pour partir plus loin. Lisbonne a tenu ses promesses : belle, simple et festive. On a déambulé dans ses ruelles, admiré ses orangers, ses façades pastel et son chant discrètement canaille. On s’est régalé les yeux et le ventre, du beau partout, du joli en cadeau et du doux jusque dans les pasteis de nata qui ont rythmé nos pas.

J’ai beaucoup aimé Lisbonne et je rentre avec l’envie d’y retourner très vite, avec la mini sans doute et peut-être une ou deux copines, que la belle lisboète ravirait c’est certain.

Mes adresses :

Miam :

la Farmacia : délicieux, drôle et décalé. On a tenté le menu surprise, j’ai adoré

Praça : dans la LX Factory, un esprit loft une cuisine fraiche et simple et un thé glacé yummy

Chapito : nous avons diné aux chandelles sur les toits de l’Alfama. C’était bon, mais le vrai plus venait du décor plus que de l’assiette.

Manteigaria : les pasteis du petit déjeuner de l’hotel sont délicieux, ceux de Manteigaria sont dingues ! J’en salive rien qu’à y penser …

Wahou :

LX Factory : une friche industrielle transformée en parfait lieu arty avec une librairie fantastique, des restos, des bars, des tatoueurs et une boutique d’artisans portugais où j’ai trouvé mon bonheur à prix très raisonnables pour les petits souvenirs à rapporter.

Les petits kiosques disséminés dans la ville. Mon préféré est celui de la place Santa Catarina. Commandez vous un cidre à la pression et savourez ! La vue sur le Tage, le pont, le Christ rédempteur vous feront tomber amoureux de la ville sur le champ.

Déambulez, flânez, et savourez (veinards !).

img_0932

Un festival rock avec un enfant, mes conseils pratiques.

photo 2(10)Pour les 5 ans de la mini, nous avons exaucé l’un de ses vœux : participer à son premier festival de rock mais faire un festival avec un enfant nécessite quelques petits aménagements. Voici selon moi, ce qui en fera un bon moment pour tous.

– le choix du lieu

Les Déferlantes est un festival qui a lieu dans un immense domaine avec des pins et une magnifique vue sur mer. Les espaces de pinède garantissent des coins d’ombre parfaits pour affronter les températures caniculaires. C’est ce qui nous a décidé, c’est basique mais vraiment nécessaire à mon sens.

– l’eau

A l’entrée des concerts, les services de sécurité confisquent les bouchons des bouteilles d’eau. Nous sommes tombés sur un personnel très compréhensif (ou tout simplement humain) qui nous a laissé notre bouteille et son précieux bouchon. Dans le cas contraire, c’est moche mais tant pis, planquez des bouchons un peu partout dans vos affaires.

– Le casque anti-bruit

Sur les festivals, il y a du bon son mais les petites oreilles en développement doivent être ménagées. La mini a porté son casque anti-bruit sans râler durant l’intégralité des concerts.

Nous avons trouvé le sien en magasin de sport, rayon tir, mais on en trouve facilement sur le net avec des coloris plus fun pour environ 20€.

– La poussette:

La mini est grande mais on a quand même embarqué notre vieille poussette canne pour qu’elle puisse se poser et être bien calé an cas de coup de fatigue. C’est de là qu’elle a entamé sa nuit, sous les étoiles et au son de la voix de Lenny Kravitz ;)

Autre avantage, la poussette nous a permis de maintenir une sorte de petit espace de sécurité autour de nous. Pas mal quand les têtes d’affiche entrent en scène et que la foule se fait plus dense.

– le pique nique

on avait embarqué notre mini glacière immortelle que l’on avait blindé de compotes, biscuits, etc… On a pris aussi des chips, un plaid pour se caler confortablement. La cuisine sur les festival est plutôt kids friendly (frites et sandwiches saucisse, le graal) mais les files d’attente sont souvent interminables. Alors, c’est pas mal d’avoir une petite réserve si vous êtes comme nous muni d’un enfant qui vire Exorciste quand il a la dalle.

-les petits plus:

un ou deux jouets qui ne prennent pas trop de place, un grand lange pour pouvoir s’abriter du soleil, puis du vent frais une fois la nuit tombée. Chez nous,  un maxi lange Aden&Anaïs qui est multifonction et qui vire même doudou quand le coup de  fatigue se fait sentir.

Les chapeaux, les lunettes et la crème solaire évidemment mais ça, je suis certaine que vous y auriez pensé.

Voilà, à vous le mini short et les fleurs dans les cheveux.

Et bon concert !

Escapade en terre basque #3 Saint Jean de Luz et l’hôtel des Goélands {concours}

St Jean de Luz 139St Jean de Luz 161

St Jean de Luz 159St Jean de Luz 180St Jean de Luz 212

Notre dernier jour à Saint Jean de Luz a été placé sous le signe du soleil et de l’air iodé.

Après un délicieux petit-déjeuner pris dans la salle à manger de l’hôtel, nous avons enfilé nos sandales et nos chapeaux de paille pour filer faire une balade en mer.

Si nous avions été des lève-tôt nous aurions même pu emprunter les épuisettes et les seaux mis à disposition des hôtes pour une petite session de pêche aux crabes mais l’appel de la grasse matinée a été plus fort…

Après une chouette sortie en mer sur le Nivelle, nous avons déjeuné sur la très belle place Louis XIV, au restaurant Le Suisse. Le service a été adorable et les assiettes délicieuses. Ici encore on ne se moque pas des enfants, et les minis ont eu droit à du poisson frais de qualité et cuisiné avec soin. Pour les grands, les couteaux à l’anis et le tartare de tomates nous ont régalés.

Après une dernière balade sur le front de mer, il est déjà temps de rassembler nos affaires et de remettre le cap plus à l’est avec la certitude que nous reviendrons bientôt.

St Jean de Luz 146

Trois jours au cœur du pays basque et deux nuits chez Pampi à l’hôtel des Goélands qui s’achèvent en beauté avec un concours de folie !

Pour deux d’entre vous, aujourd’hui, l’hôtel des Goélands offre deux chances de remporter un séjour en famille dans ce petit havre de paix.

Deux nuits sont mises en jeu et pour tenter de gagner cela se passera ici et sur instagram.

♥ Sur le blog, c’est en répondant à cette question dans les commentaires « quel âge fête l’hôtel cette année ? » et en vous abonnant à la page facebook de l’hôtel que votre participation sera validée.

♥ Sur instagram, vous trouverez toutes les infos figurant sous la photo du concours sur mon profil, ici.

A vous de jouer,

vous avez jusqu’au mercredi 1er juillet minuit !

Les heureux gagnants auront 10 jours pour réclamer leur  lot (un séjour d’une nuit avec petit déjeuner à l’hôtel les goélands pour 2 adultes et 2 ou 3 enfants en chambre familiale selon disponibilités de l’hôtel. Valable 2 ans à partir du 01/06/2015 durant les périodes Printemps et Automne (Du 17/04/15 au 09/07/15; du 23/09/15 au 02/11/15; du 16/04/16 au 07/07/16 ou du 16/09/16 au 01/11/16) transport est à la charge du gagnant)

Et le commentaire tiré au sort est…

Comme une belle envie de partir rêver avec les Goëlands, de fêter avec eux leurs 80 ans et de revoir les pays Basques.
Bien sûr j’ai like sur Facebook ;)

Bravo Barbabulle!

et merci à tous pour vos nombreux commentaires et partages.

St Jean de Luz 234

Escapade en terre basque #2 Saint Jean de Luz, Itxassou et Espelette.

L’Océan, c’est magnifique mais lorsqu’on s’en éloigne un peu, que l’on s’aventure sur les petites routes des montagnes entourant Saint Jean de Luz, il y a des trésors qui nous attendent à chaque virage.

St Jean de Luz 075St Jean de Luz 080

Après une bonne nuit dans notre hôtel et un petit déjeuner gargantuesque pris dans notre chambre (hôtel, room service, bonheur !!), nous avons pris la route direction Itxassou sous un ciel chargé de nuages.

St Jean de Luz 102St Jean de Luz 086St Jean de Luz 100Nous nous sommes aventurés sur de toutes petites routes, nous avons croisés des vaches, des cochons, des poules, des ânes et bien sûr, les fameux Pottoks, ces chevaux sauvages qui vivent libres dans les montagnes.

St Jean de Luz 095Nous avons déjeuné dans une petite brasserie au cœur d’Itxassou « Haize Hegoa Ostatua ». C’était délicieux, et la déco très chouette. Nous avions une vue imprenable sur la vallée depuis la terrasse et Lisa, la serveuse a été adorable avec la mini.

Après cette petite halte, nous avons roulé jusqu’à Espelette où nous avions rendez-vous à la chocolaterie Antton.

Nous ne sommes habituellement pas très friands des visites d’ateliers-boutique mais nous avons eu un coup de cœur pour ce lieu et la passion des gens que nous y avons rencontrés.

St Jean de Luz 122Nous avons même pu assister à la préparation de la pâte à tartiner par Anne, la chocolatière. Cette odeur, ce coup de main, je crois que j’aurais pu rester des heures à la regarder préparer chaque pot avec soin.

St Jean de Luz 110Le village d’Espelette est très joli et je pense que la pluie qui nous y a surpris, nous a épargné un trop gros flot de touristes. Et surtout, nous avons ainsi découvert le secret des paysages verdoyants du pays basque….

St Jean de Luz 124St Jean de Luz 126

Il était déjà temps de rentrer profiter de la douceur de notre hôtel et nous mettre à l’abri du déluge…

photo 3(6)L’hôtel des Goëlands est une ancienne pension de famille trônant sur les hauteurs de Saint Jean de Luz et c’est là que nous avons été le plus chouchouté.

Pampi, le petit fils de la fondatrice, soigne la bâtisse et ses hôtes avec le même souci de partage et de respect. C’est beau, simple et élégant et nos deux nuits passées là-bas ont été douces et heureuses.

Le soir, comme la veille, nous avons dîné au restaurant de l’hôtel sous la magnifique verrière  et nous avons savouré les délicieux plats préparés par Francis, le cuisinier de l’hôtel.

Une cuisine fraîche et goûteuse qui a ravit nos papilles au moins autant que celle de la mini. Ici, pas de menu enfant, les petits ont droit à d’aussi bonnes choses que leurs parents, détail qui change tout pour nous qui avons un modèle qui n’aime rien autant que bien manger.photo 1(7)Et après un dernier verre de Patxaran avec Aurélie et son amoureux, ainsi que Pauline, nos adorables compagnons de voyage, hop au dodo, demain on sort en mer !

*

Escapade en terre basque #1 Biarritz

Tout a commencé par un mail qui invitait ma petite famille à venir fêter les 80 ans d’un hôtel et à partir à la découverte du pays basque. Autant vous dire que passées les quelques secondes à chercher la caméra cachée, j’ai enchaîné une petite danse de la joie avec des sautillons dont je vous épargne les images.

Rendez-vous était pris pour ce weekend de la mi-juin qui a brillé tel un phare dans un début de printemps très chargé chez la eliabarfamily.

Le jour tant attendu, nous avons chargé toutes nos affaires, cirés, bottes, sandales et crème solaire incluse pour parer à toutes les éventualités climatiques, et zou en route vers l’ouest !

*St Jean de Luz 012

St Jean de Luz 043

Première étape, Biarritz.

Nous avons beaucoup aimé son charme un peu suranné et le grand écart de style avec l’ambiance très west coast de certains lieux.

St Jean de Luz 001St Jean de Luz 011St Jean de Luz 049St Jean de Luz 052La halte n’a duré qu’une toute petite journée mais nous avons beaucoup apprécié la douceur de vivre de Biarritz. Nous étions un vendredi, les plages et les terrasses n’étaient pas bondées, la ville nous tendait les bras.

Nous avons mangé au salon de thé Miremont, véritable institution de la ville où j’ai pu goûter à un délicieux capuccino dont la chantilly maison a réjouit mes papilles. Le tout, dégusté face à la mer grâce à une immense baie vitrée donnant sur le front de mer et la place Bellevue. Les prix sont élevés, en partie justifiés par la vue et l’ambiance cosy est agréable.

Nous avons flâné dans les ruelles et avons découvert une chouette petite boutique de déco, mode et accessoires pour enfants, les enfants terribles. Nous y avons beaucoup ri avec la responsable et la mini est repartie avec un très chouette bracelet.

Clairement le plus agréable a été de flâner et de profiter de la plage de Port-vieux et des hauteurs de la ville.

St Jean de Luz 023

St Jean de Luz 058

Je m’arrête là pour aujourd’hui et vous raconte la suite demain….

♥Comme d’habitude dans les city guide du blog, n’hésitez pas à laisser en commentaire vos propres adresses préférées♥

 

On va voir l’Océan…

St Jean de Luz 003 St Jean de Luz 048St Jean de Luz 090 Vendredi matin, le réveil a sonné un peu plus tôt que d’habitude mais personne n’a rechigné à se lever.

Les sacs étaient près depuis la veille. Bottes de pluie, maillots de bain, impers et crème solaire, le nécessaire pour quelques jours face à l’océan, tous les trois, en famille et en amoureux pour recharger les batteries et s’offrir du bon temps.

Je ne sais si c’est l’air marin, la force des embruns ou le sourire précieux des basques mais ces trois jours sont passés à la vitesse de l’éclair nous laissant à chacun l’envie forte de revenir très vite.

Ce matin la mini est partie à l’école en sautillant me répétant chacune des choses qu’elle avait préféré, sa rencontre avec des pottoks en tête, et sa hâte de tout raconter à la maîtresse.

Moi c’est dans la semaine que je vous raconterai tout en détail avec un city guide comme vous les aimez et puis en début de semaine prochaine, il y aura un très très joli cadeau à gagner sur le blog pour que vous alliez à votre tour vous enivrer de couleurs et de paysages, face à l’océan.

Si vous voulez voir plus de photos de notre escapade c’est avec le #eliabartrip que vous nous trouverez une fois abonné au compte eliabaretlesfilles sur Instragram

et sur facebook, c’est par ici.

Toulouse, mes adresses préférées.

photo 2(4)Ce post est un peu pour vous et beaucoup pour moi. Nous avons eu un vrai coup de cœur pour la ville rose et ce petit city guide sera parfait pour retrouver mes adresses préférées quand nous y retournerons ;)

Se loger:

C’était la surprise préparée par son papa pour la mini : une chambre sur l’eau, dans la cabine d’une péniche sur le canal du midi. Le B&B de la péniche Amboise s’est avéré un excellent choix. Sa propriétaire a été aux petits soins, ses petits déjeuners étaient délicieux et son accueil chaleureux. Pour ce qui est de notre chambre, c’était très confortable et proche du centre.

toulouse fevrier 2015 078

Grignoter:

Nous gardons le goût sucré des délicieuses gaufres et du chocolat chaud du Petit Magre. Tout fait envie, c’est très bon et l’accueil est chaleureux (et kids friendly).

Savourer:

C’est Morganours qui nous a livré cette adresse secrète. Chez Pham, c’est menu unique, c’est une cantine chic à la bonne franquette et surtout c’est délicieux ! Nous avons savouré de délicieuses salades en entrée puis une soupe Pho que la mini a terminé à coups de mouillette.

toulouse fevrier 2015 077

A la ferme gourmande, le menu change chaque jour et on ne mange que des aliments produits localement par des agriculteurs indépendants dont la production est commercialisée dans la partie épicerie. Et en plus, c’est idéalement situé près du musée des Abattoirs et du Château d’eau (musée de la photo, en photo juste au dessous) dans le chouette quartier Saint Cyprien.

toulouse fevrier 2015 062

Shopper:

Les saisons du thé, grande boutique de thé (hinhin) proposant ses propres mélanges. Le smocky, earl grey légèrement fumé, est un délice. Et si vous aimez bricoler et que vous êtes agiles de vos dix doigts, en sortant vous pourrez craquer dans la mercerie de Fifi Jolipois.

Une super librairie jeunesse avec un chouette rayon de jeux et activités et au fonds très bien choisi, la librairie TireLire dont l’accueil nous a enchanté.

Et puis à Toulouse, il y a aussi une boutique Dyptique, Des petits hauts, COS…. voilà quoi ;)

Si vous avez d’autres supers adresses toulousaines, n’hésitez pas à me les laisser en commentaire. Un city guide collaboratif, en voilà une idée !

Ô Toulouse !

Nous avions besoin d’une pause, nous avions envie de nous échapper un peu. Nous avions pensé à Lisbonne, à Londres et puis à plein d’autres destinations à un saut d’avion. Et puis, on a trainé et les prix des billets se sont envolés, sans nous.

Alors on a revu nos ambitions, et c’est dans notre petite auto que nous sommes allés voir si le ciel est plus bleu quand on file un peu plus à l’ouest.

toulouse fevrier 2015 007On a fait des petites haltes, sauts de puce comme ça, au grès de nos envies. On a fait une bise à ma précieuse amie, on a trinqué avec une poulette magique, on a joué aux princesses médiévales sur les chemins de ronde de la Cité de Carcassonne. Et puis on a filé vers la ville rose et on a eu un vrai coup de cœur pour son ambiance, sa légèreté et ses habitants, sourire et bonne humeur collés à l’accent.

toulouse fevrier 2015 042

toulouse fevrier 2015 076On a pris notre temps, on a flâner, on a pris le soleil et on a pro-fi-té ! C’était chouette. On a rencontré une cocotte et ses hommes, et c’était un vrai bon moment, de ceux qui sont évidents et douillets. On a trop très bien mangé, on a dormi sur une péniche, on a adoré entendre les clapotis du Canal de Midi, passer la Garonne et fredonner du Nougaro (ah non, on me signale que je suis la seule à avoir aimer ça). On s’est fait des cadeaux, on s’est fait des câlins, la mini a trouvé qu’on disait toujours « oui » et que ça, c’était vraiment les vacances.

photo 1(4)

toulouse fevrier 2015 046

On est parti juste quelques jours, même pas très loin, même pas longtemps, mais ces moments-là étaient précieux, ils étaient doux et ils nous ont fait un bien fou !

Vacances nordiques, STOCKHOLM

Dernière étape de notre escapade nordique, Stockholm.

Nous avons mis un peu de temps à nous y sentir vraiment à l’aise. Nous avons tellement apprécié Copenhague, que la capitale suédoise a eu un peu d’efforts à faire pour faire sa place dans notre coeur de touriste gâté.

Pourtant, nous avons eu un peu de mal à la quitter à la fin de la semaine que nous y avons passés.

Vacances nordiques #3 STOCKHOLM ♥

Nous avions trouvé un appartement sur l’île de Södermalm, la plus grande des îles de la ville. J’avais lu que les quartiers les plus sympas s’y trouvaient et c’est vrai… si vous visez l’est de l’île. Nous étions à Hornstull, à l’ouest. Un peu moins vivant, plus résidentiel mais tout près de l’île verte de Stockholm et proche de nombreux spots de baignade.

Passé la (petite) déception de l’arrivée, nous avons pleinement profité de ce lieu uniquement fréquenté par les suédois ;)

Vacances nordiques #3 STOCKHOLM ♥
Vacances nordiques #3 STOCKHOLM ♥
Vacances nordiques #3 STOCKHOLM ♥
Vacances nordiques #3 STOCKHOLM ♥

Gamla Stan est le centre historique où se trouvent les principaux monuments de la ville. Nous y avons consacré une petite journée et c’était bien suffisant pour nous. C’est trés beau. Une sorte de musée à ciel ouvert où se pressent des hordes de touristes venus du monde entier.

Vacances nordiques #3 STOCKHOLM ♥
Vacances nordiques #3 STOCKHOLM ♥

Il y avait une étape du voyage pour laquelle je trépignais d’envie: le musée de Junibacken. Il s’agit d’un musée entièrement consacré aux héros de la littérature jeunesse et notamment à Pippi Langstrump plus connue en France sous le nom de Fifi Brindacier.

J’étais comme une dingue, ce musée est top. Les décors des principaux livres jeunesse d’Europe du nord sont reconstitués. On visite la maison de Moomin, la villa Drôlederepos et même la ferme de Pettson et Picpus.

Tout est très ludique et fait pour que les enfants s’amusent. Les décors sont d’une incroyable précision et il y a même un parcours dans une sorte de voiturette dans laquelle on traverse une succession de décors miniatures et animés retraçant des histoires du patrimoine littéraire scandinave.

Je vous recommande plus que vivement cette visite, c’est fantastique ! Un resto délicieux et une librairie complètent le musée. J’y serai bien retournée tous les jours mais bon, mes compagnons de voyage auraient fini par se lasser… ;)

Vacances nordiques #3 STOCKHOLM ♥
Vacances nordiques #3 STOCKHOLM ♥

Le musée Junibacken est situé sur l’île de Djurgården qui concentre de nombreux autres musées dont Skansen, un musée à ciel ouvert retraçant l’histoire de la Suède des origines à aujourd’hui.

Les maisons, les commerces et tous les lieux rythmant la vie de la société suédoise sont reconstitués. Des bénévoles jouent leur rôle en costume et expliquent aux visiteurs les spécificités de leurs activités. C’est passionant et vraiment dépaysant.

Nous avons beaucoup aimé ce voyage dans le temps. Il y a même un zoo dans lequel nous avons vu des élans, des rennes, des ours et des lynxs. La mini a aussi lié une amitié passionnée avec un écureuil…

Vacances nordiques #3 STOCKHOLM ♥
Vacances nordiques #3 STOCKHOLM ♥
Vacances nordiques #3 STOCKHOLM ♥

Parmi les trésors de Stockholm nous avons aussi beaucoup aimé la journée passée dans la roseraie Rösendals tradgard. Des vergers et des potagers, un grand parc et des fleurs partout. Un restaurant qui ne sert que des produits cultivés sur place et des tables dressées dans le parc ou sous une serre décorée de lampions et de guirlandes lumineuses. C’est beau, c’est très bon et complètement hors du temps.

Vacances nordiques #3 STOCKHOLM ♥

Notre périple a donc pris fin à Stockholm après deux semaines ensoleillées. Nous avons trouvé la vie très agréable même si l’ambiance y était moins chaleureuse qu’au Danemark. Le coût de la vie est encore une fois (très) élevé et il faut prévoir une enveloppe dodue pour profiter des plaisirs suédois.

Si vous aimez la mode, la déco et les bons restos, vous serez comblés. Si vous aimez bien manger et boire de délicieux cafés, vous serez comblés. Si vous aimez la nature, les baignades et les grands parcs vous allez adorer.

Bon voyage ! ♥