Et refermer la porte.

20131008_142758.jpg

Elles sont passées à toute allure ces années dans cette maison. Je m’y suis sentie chez moi dès les premières secondes de la toute première visite avec ce drôle d’agent immobilier au cœur de l’été. Ça s’est passé dans mon ventre, un coup de papillon, de fourmis ou de je ne sais quoi.

J’ai aimé ses vieilles portes, les carreaux hors d’âge dans les toilettes et l’énorme pierre planquée au fond de la remise. J’ai aimé l’œil de bœuf en haut de l’escalier et j’ai caressé la rampe en pensant à ceux qui s’étaient succédés sur ces mêmes marches bien avant moi. J’ai aimé qu’elle ait caché aux autres sa beauté pour me laisser la révéler.

J’ai imaginé que la mini grandirait là, j’ai imaginé que peut-être un jour nous y serions un peu plus que trois. J’ai cru qu’elle serait ma maison, celle dans laquelle je verrais pousser les rides à mon front et blanchir mes cheveux. J’avais oublié que, parfois, les choses ne se passent pas aussi simplement que ça, j’avais oublié que parfois, les choses  que l’on veut vraiment n’arrivent pas.

Les cartons ont envahis la maison, la peine et quelques regrets sont tapis là. Les nouveaux habitants arriveront bientôt. Ils sont deux et seront trois dans quelques mois. J’espère qu’ils sauront être heureux ici, qu’ils aimeront la lumière dorée qui arrive comme un cadeau les après-midi de mai. J’espère qu’ils aimeront l’odeur de cheminée quand la voisine se chauffe à l’ancienne. J’espère qu’ils feront mieux que nous, nous qui n’avons plus su comment on fait pour être heureux ensemble.

Dans quelques heures les cartons partiront ailleurs, par deux chemins différents. Je redoute ce moment depuis des mois. Venir a été si simple, que partir me semble impossible. Pourtant je sais que j’y arriverai, je sais que c’est beau aussi là-bas, que ça le sera parce que nous y serons, la mini et moi, et que notre maison elle n’est pas dans un lieu, pas sous un toit, elle est en nous.

Notre maison désormais, c’est nous.

Publicités

39 réflexions sur “Et refermer la porte.

  1. Oh cette façon de dire les choses, de les raconter. Une fois de plus je suis véritablement émue en te lisant. Emue mais heureuse car je sais que plein de belles choses t’attendent, de beaux moments, de nouveaux papillons dans le ventre, pour une nouvelle personne / un nouveau lieu. Bref, regarde bien devant toi car les surprises t’attendent !

    Aimé par 1 personne

  2. Les larmes en te lisant, parce que tu sais… Aujourd’hui j’y suis encore dans cette maison, la maison d’une vie où il restait tant à faire, tant à construire, à vivre. La maison où, aussi, mon petit devait grandir, où mes cheveux blanchiraient, où nos petits enfants passeraient les mercredis après-midi. C’est même peut-être ce qu’il y a de plus douloureux aujourd’hui, devoir la quitter. Son infidélité, l’abandon, l’autre femme, l’espoir déçu de mon petit garçon, ses larmes, nos larmes, je fais avec, même si ça s’ouvre parfois, même si ça pique encore. Mais cette maison, c’est chez moi. Je ne sais pas combien de temps nous pourrons encore y grandir mais malgré cette peur qui a éteint tous les papillons, je construis, on joue à faire comme si, on en profite comme un condamné de ses dernières bouffées de liberté. On s’ancre dans ces murs, dans le jardin que l’on nourrit. Cette maison qui a porté les derniers pas de mon papa et les premiers de mon petit garçon. Comme ça me paraît impossible encore…
    Je t’embrasse fort ma jolie, la vie sera belle, et même encore plus belle.

    Aimé par 1 personne

  3. c’est à la fois beau, triste et tellement émouvant mais la force et l’espérance de ton texte me font présager que du beau pour toi et ta fille.
    Je t’embrasse ma belle

    J'aime

  4. Cette étape m’attend aussi…dans quelques semaines…mois… pfiou c’est dur. Bon courage, plein de pensées positives et de bonheur pour cette nouvelle vie!

    Aimé par 1 personne

    1. je débarque ici et je lis moi aussi ce qui m’attend dans quelques mois…on va d’abord essayer de laisser notre petitou dans la maison et venir à tour de rôle dans la maison nous les parents et si ça ne marche pas on la vendra….bon courage à toutes…c’est dur …

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s