Que la lumière revienne

photo(58)

Dans Oko de M. Rutten, la maison de Madeleine est vide et attend de reprendre vie avec l’arrivée de ses nouveaux occupants. Avant, il faut chasser la peine et les souvenirs tristes, il faut faire de la place pour la vie et ses surprises.

J’en suis au même point en ce premier jour du printemps. Je me prépare à la lumière, au renouveau et à l’imprévu. Je chasse les fantômes et les crasses noires de ces autres, et je me tiens prête.

Je ne suis pas seule, la fête se prépare. Je suis entourée et portée, je vacille, j’ai mal encore mais je sais celle que je suis et je sais ces cœurs à mes côtés. Mon nid est presque prêt, il ne manque plus que quelques bulles, des livres, des coussins douillets et tous les rires de ceux qui comptent.

Ceux qui font que, non, je ne suis pas celle dont il parle, pas celle dont il détourne et déforme. Je suis comme Oko après les épreuves de son hiver, prête à affronter la suite et à ce que la lumière revienne.

Publicités

10 réflexions sur “Que la lumière revienne

  1. Oh ces vagues …Qui nous portent, qui nous emportent, qui nous poussent, qui nous submergent aussi parfois…

    En haut de la colline, des fleurs ont poussé:
    elles sont blanches.
    C’est le printemps.
    Et ceci n’est pas la fin de l’histoire.

    Je t’embrasse fort.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s