Escapade en terre basque #2 Saint Jean de Luz, Itxassou et Espelette.

L’Océan, c’est magnifique mais lorsqu’on s’en éloigne un peu, que l’on s’aventure sur les petites routes des montagnes entourant Saint Jean de Luz, il y a des trésors qui nous attendent à chaque virage.

St Jean de Luz 075St Jean de Luz 080

Après une bonne nuit dans notre hôtel et un petit déjeuner gargantuesque pris dans notre chambre (hôtel, room service, bonheur !!), nous avons pris la route direction Itxassou sous un ciel chargé de nuages.

St Jean de Luz 102St Jean de Luz 086St Jean de Luz 100Nous nous sommes aventurés sur de toutes petites routes, nous avons croisés des vaches, des cochons, des poules, des ânes et bien sûr, les fameux Pottoks, ces chevaux sauvages qui vivent libres dans les montagnes.

St Jean de Luz 095Nous avons déjeuné dans une petite brasserie au cœur d’Itxassou « Haize Hegoa Ostatua ». C’était délicieux, et la déco très chouette. Nous avions une vue imprenable sur la vallée depuis la terrasse et Lisa, la serveuse a été adorable avec la mini.

Après cette petite halte, nous avons roulé jusqu’à Espelette où nous avions rendez-vous à la chocolaterie Antton.

Nous ne sommes habituellement pas très friands des visites d’ateliers-boutique mais nous avons eu un coup de cœur pour ce lieu et la passion des gens que nous y avons rencontrés.

St Jean de Luz 122Nous avons même pu assister à la préparation de la pâte à tartiner par Anne, la chocolatière. Cette odeur, ce coup de main, je crois que j’aurais pu rester des heures à la regarder préparer chaque pot avec soin.

St Jean de Luz 110Le village d’Espelette est très joli et je pense que la pluie qui nous y a surpris, nous a épargné un trop gros flot de touristes. Et surtout, nous avons ainsi découvert le secret des paysages verdoyants du pays basque….

St Jean de Luz 124St Jean de Luz 126

Il était déjà temps de rentrer profiter de la douceur de notre hôtel et nous mettre à l’abri du déluge…

photo 3(6)L’hôtel des Goëlands est une ancienne pension de famille trônant sur les hauteurs de Saint Jean de Luz et c’est là que nous avons été le plus chouchouté.

Pampi, le petit fils de la fondatrice, soigne la bâtisse et ses hôtes avec le même souci de partage et de respect. C’est beau, simple et élégant et nos deux nuits passées là-bas ont été douces et heureuses.

Le soir, comme la veille, nous avons dîné au restaurant de l’hôtel sous la magnifique verrière  et nous avons savouré les délicieux plats préparés par Francis, le cuisinier de l’hôtel.

Une cuisine fraîche et goûteuse qui a ravit nos papilles au moins autant que celle de la mini. Ici, pas de menu enfant, les petits ont droit à d’aussi bonnes choses que leurs parents, détail qui change tout pour nous qui avons un modèle qui n’aime rien autant que bien manger.photo 1(7)Et après un dernier verre de Patxaran avec Aurélie et son amoureux, ainsi que Pauline, nos adorables compagnons de voyage, hop au dodo, demain on sort en mer !

*

Publicités

3 réflexions sur “Escapade en terre basque #2 Saint Jean de Luz, Itxassou et Espelette.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s