Et chez toi on lit quoi #6 Les volets rouges ♥

Derrière les volets rouges se cache une famille aux petits oignons, une copine à la plume affutée et souvent hilarante et des minis à croquer. Derrière les volets rouges, il y a des montagnes de livres qui prennent leurs aises dans toutes les pièces de la maison….

Et chez toi, on lit quoi? #6 Les volets rouges♥

Chez nous, il y a mon menuisier de Brun, moi qui suis traductrice, mon Pois chiche de 5 ans et une petite Mouette de 3 mois et demi.

Moi, j’ai grandi au milieu des livres. Tous les samedi matins, j’allais faire le marché avec ma mère et j’avais le droit de me choisir un livre de poche chez le bouquiniste, c’était la fête. Adolescente, j’ai passé des heures à lire dans ma chambre, dans le grenier de la maison de vacances, dans la voiture, en classe, chez les gens… Aujourd’hui, j’ai un peu moins de temps pour lire, mais j’essaye de transmettre cet amour de la lecture à mes enfants.

A la maison, les livres débordent des bibliothèques et envahissent l’espace, mais j’ai beaucoup de mal à faire du vide. Il y a toute une rangée de casiers allouée aux livres du Pois chiche dans le salon, c’est souvent là qu’on va choisir l’histoire du soir. Il y a aussi deux casiers pour lui dans bibliothèque de notre chambre et un meuble pour les petits albums dans sa chambre à lui.

Tout ça est à sa hauteur, pour qu’il puisse se servir lui-même.

Et chez toi, on lit quoi? #6 Les volets rouges♥

J’ai commencé à lire des histoires au Pois chiche dès sa naissance. Pendant les premiers mois, il a énormément pleuré et je lui lisais Le Petit Prince pour le calmer, le soir. On a très vite acheté des livres en tissu et en carton dur, pour qu’il puisse les léchouiller, les manger, se les approprier… Je me souviens qu’on avait même acheté des livres d’illustrations en noir et blanc parce qu’il paraît que les bébés voient mieux le noir et blanc.

Avec la Mouette, j’ai moins de temps, je n’ai pas encore commencé à lui lire d’histoires – peut-être aussi parce qu’elle pleure moins. Parfois, je l’ai sur les genoux au moment de l’histoire du soir et j’ai l’impression qu’elle aime bien.

Avec le Pois chiche, on fait des lectures à épisodes, un chapitre par soir. Ça a bien fonctionné avec Alice au Pays des Merveilles et les Contes du Chat Perché. En ce moment, je lis aussi une histoire le matin, pour l’aider à se réveiller en douceur. On lit une page, on enfile un vêtement, on lit une page, on met une chaussette, etc. Depuis quelques temps, il commence à lire tout seul. Il ne sait pas encore lire, mais il connaît ses histoires préférées par cœur. Le soir, il a le droit de se mettre dans son lit avec un livre et de lire pendant un petit quart d’heure avant qu’on vienne éteindre la lumière.

Et chez toi, on lit quoi? #6 Les volets rouges♥

On fait rarement les vide-greniers, la plupart de nos livres sont neufs ou hérités des cousins. Quand j’entre dans une librairie, je ressors rarement les mains vides et j’achète presque plus de livres pour les enfants que pour moi. Parfois aussi, j’emmène le Pois chiche chercher un livre dont il a envie.

Mon fils a une âme de collectionneur. Quand il découvre une série qui lui plaît, il n’a de cesse de l’avoir tout entière et on la lit en boucle pendant quelques jours, semaines, mois, même, pour certaines. On a ainsi tous les Barbapapa, tous les Eric Carle, toutes les Petites Poules, une bonne partie des Premières découvertes Gallimard à regarder avec la « lampe de poche »…

En ce moment, le Pois chiche a découvert la BD : il est littéralement obsédé par les Schtroumpfs et il adore Ariol.

Souvent, c’est un peu la guerre le soir parce qu’il veut toujours lire la même chose. Moi, j’essaye de lui faire découvrir des classiques, comme les Contes de Grimm et de Perrault, les Contes de la rue Mouffetard, les albums du Père Castor. Je peux avoir un coup de cœur pour des illustrations, je suis fan d’Oliver Jeffers (Coincé ! nous fait hurler de rire), de Benjamin Chaud et de Magali Le Huche (Non non est mon idole), par exemple. Tous les mois, on reçoit aussi les deux magazines auxquels ses grands-parents l’ont abonné : Histoires pour les Petits et Pomme d’Api. Et cette année, j’aimerais bien qu’on aille régulièrement à la bibliothèque (parce que clairement, si on continue à acheter des livres, on va nous retrouver fossilisés dessous, un jour).

Et chez toi, on lit quoi? #6 Les volets rouges♥

J’aime toutes les librairies, en particuliers celles que je ne connais pas et que je découvre sur ma route.

Mais j’ai mes habitudes dans celles de mon quartier :

Comme un roman, rue de Bretagne (qui a un très bon rayon jeunesse)

Les Cahiers de Colette, rue Rambuteau (parce que Colette est une institution)

I Love my Blender, rue du Temple (spécialisée en littérature anglophone, traduite ou en vo),

La Belle Lurette jeunesse, rue Saint-Antoine

la librairie de Beaubourg qui a aussi un rayon jeunesse gigantesque.

Et chez toi, on lit quoi? #6 Les volets rouges♥

Merci Céleste!

Et pour vous délecter de ses mots et de sa vision du quotidien, c’est par ici!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s